AP TCHAGUI  : Coup de pied de face, frappe avec le bol du pied (dessous des métatarsiens)

Le baby taekwondo accueille des pratiquants âgés de 3 et 4 ans, et développe avant tout la coordination, l’équilibre et la motricité de ces enfants.
Il permet aussi, comme les autres activités proposées aux jeunes de cet âge, de développer leur autonomie et leur intégration au groupe, à la collectivité.

Il s'agit bien souvent du seul aspect connu du Tae Kwon Do car c'est le plus médiatisé. C'est la discipline représentée aux jeux olympiques depuis Sydney en 2000.

Le Body Teakwondo est une pratique à mi chemin entre Taekwondo et Fitness.

Les cours se font en groupe, en musique, dans la joie, la bonne humeur.

On y pratique le cardio, le renforcement musculaire, la coordination sur des enchaînements rythmés mélangeant step, déplacements et percussions pieds poing

Aucun risque car le Body Taekwondo est sans contact. Cela autorise la pratique à toutes et tous, quelque soit l'âge et la forme physique. Chacun fait varier l'intensité de son effort en fonction de ses possibilités.

Les deux principales facettes du Taekwondo sont le combat et la technique. Cet article est dédié à la technique et plus particulièrement aux poomse (ou "formes"). A l'image des Kata du Karaté, les poomse sont en fait une suite de mouvements (défenses et attaques) simulant un combat contre plusieurs adversaires. Un poomse doit être appris et reproduit le plus fidèlement possible à chaque passage de grade.